10/08/2006

et

 

Je ne savais pas que la tristesse d'un moment pouvait me rendre, à ce point, malheureux.

 

 

01:53 Écrit par xioix dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... Entre quatre abattements de cils.

Écrit par : k | 11/08/2006

Les commentaires sont fermés.