25/02/2006

ou

 

Dès qu'ombres de ton corps m'assombrissent.

 

11:25 Écrit par xioix | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

...je plonge dans les abscisses désordonnées.

Écrit par : Flynn | 26/02/2006

°] L' ébloui se ment.

Écrit par : Melo | 27/02/2006

... C'est dans les vieilles peaux etc...

Écrit par : k | 14/04/2006

Les commentaires sont fermés.